• En Bulgarie, un petit artetfact en or pourrait s'octroyer une place majeure dans l'Histoire. ce bijoux a été trouvé sur le site de Tell Yunatsite. L'objet ressemble à une sorte de bague. Façonné clairement par l'homme, cet artefact pourrait être le plus vieil objet en or en Europe voire dans le monde ! Cette sorte de bijoux pourrait avoir appartenu à un village préhistorique du sud de la Bulgarie. Selon les experts, l'objet pourrait remonter à  4500 an av. J.-C. Une très belle trouvaille donc. 


  • «Je ne pouvais vraiment pas croire mes yeux», a déclaré ces derniers jours un prospecteur qui a voulu rester anonyme. C'était un peu comme attraper un gros poisson et ne pas savoir quoi faire avec. C'était tellement incroyable ! La pépite colossale trouvée pèse 132 onces, soit environ 3 kilos. Elle a été trouvée dans le "triangle d'or", une région proche de Victoria en Australie. La pépite a été trouvée grâce à un détecteur de métaux à une profondeur de 60 centimètres environ. La trouvaille est d'autant plus belle que le cela fait pus de 20 ans que le prospecteur cherche de l'or dans la région. La pépite va être vendue aux enchères. Une trouvaille qui donne envie de voyager ! La nouvelle a été publiée aujourd'hui dans un journal local de Victoria :

     http://www.theage.com.au


  • Incroyable : une très ancienne pyramide renfermant un tombeau avec des restes humains et de nombreux trésors a été découverte par Victor Novozhenov et son équipe d'archéologue de la Kazakh National University, rapporte le SciencePost. Selon les chercheurs, cette pyramide est vieille de plus de 3000 ans et elle ressemble beaucoup au complexe funéraire de Djéser en Égypte, considérée comme la plus vieille du monde. La pyramide est assez petite par contre puisqu'elle mesure seulement deux mètres de haut et sa base fait 14 mètres sur 15.

    La pyramide kazakhe est composée de pierres. Une chambre funéraire a été découverte au sommet de l'édifice.

    Ce n'est pas la première découverte archéologique mystérieuse au Kazakhstan. En 2007, les images spatiales de la Nasa avaient permis de découvrir de nombreux géoglyphes datant de 8000 ans av. J.-C. Les scientifiques n'en ont d'ailleurs toujours pas percé les mystères. Cela vaudrait la peine d'explorer le pays avec Google Earth et relever les coins à prospecter. 


  • En septembre 2015 de nombreux artefacts ont été découverts à une profondeur de 5 à 8 mètres dans la mer proche de Cap Canaveral (Floride). La découverte a été faite par des chasseurs de trésors : La Marine Global Exploration. Une sacrée trouvaille puisqu'il y a 19 canons en fer, 3 en bronze ainsi qu'une plaque en marbre marqué aux armes de France. D’autres objets attestent de l’origine française d’au moins certaines pièces, comme par exemple l’un des canons en bronze, dont les marques sont clairement celles apposées lors du règne du roi Henri II. Pour mémoire, les flottes françaises se sont pris des raclées maritimes mémorables dans la région ! Irrités par la présence de Fort Caroline en Floride, les Espagnols avaient décidé d’y mettre un terme en fondant Fort Caroline. La flotte française de Jean Ribault avait malencontreusement eu l’idée de les attaquer en plein ouragan, et des navires (jamais retrouvés) avaient sombré. Les Espagnols s’étaient ensuite porté à la rencontre des Français, leur proposant la vie sauve, ce que les Français ont accepté… avant de se faire immédiatement massacrer au sud de St Augustine, sur une rivière qui depuis lors s’appelle Matanzas (ce qui signifie « Massacre » en espagnol). 


  • Cédric Gobeil, un gars diplômé en archéologie de l'Université Laval explore l'Égypte depuis 2013 à la recherche de trouvailles. Et il en a fait une exceptionnelle ! Il a mis la main sur une tombe contenant une momie dont le corps avait été tatoués. En tout, une trentaine de tatouages sont présents de manière symétrique sur la partie supérieure du corps de la momie. Il s'agirait du corps d'une femme de 24 à 35 ans qui aurait vécu il y a plus de 3300 ans. Les tatouages seraient liés à la déesse Hathor, qui est la déesse de la joie et des défunts en Égypte ancienne. Cette femme devait avoir une fonction particulières dans la société égyptienne mais le mystère reste entier. 


  • Lors de travaux de fouilles menés sur un site archéologique en Serbie une équipe d'archéologues a découvert des petits amulettes en or et en agent sur lesquels étaient gravé ce qui devait être des sortes de formules magiques ou invocatoire. Les amulettes sont certainement vielles de 2000 ans.  Les amulettes ont été découvertes dans des sortes de tombes. La traduction de ces gravures est encore imprécise.  La zone dans laquelle les artefacts ont été trouvé se situe proche d'une centrale électrique. Un archéologue pensait en observant le terrain que des tombes devaient se trouver à cet endroit. Certainement que des radars de sols ont été ensuite utilisés pour confirmer la chose. C'est la première fois que de tels artéfacts sont trouvés en Serbie mais ils ressemblent à des amulettes découvertes dans d'autres pays. Une excellente trouvaille donc qui a dû être un moyen exceptionnel.